La Bibliothèque municipale (1976-2001)

127.458.1Inauguration du second local de la bibliothèque
au sous-sol
 de l’école Guillaume-Vignal
1973

127.459.1

Inauguration du second local, 1973

Menée de main de maître par des bénévoles durant près de quatre années, la petite bibliothèque du sous-sol de l’école Guillaume-Vignal, gérée principalement par l’Union des familles, devient la Bibliothèque municipale de Brossard le 8 mars 1976. Faisant maintenant partie intégrante de la Ville, elle reçoit dès lors les appuis et, surtout, les fonds nécessaires pour mener à bien le début de sa longue carrière. Le 23 août de cette même année, Monsieur Yvon-André Lacroix (qui sera, en 1998, nommé directeur général de la bibliothéconomie au sein de l’équipe chargée de créer la Grande bibliothèque du Québec, plus tard dénommée Bibliothèque et Archives nationales du Québec) en est nommé le directeur. Son mandat est clair : créer de toutes pièces un service professionnel de bibliothèque à Brossard.

338.469.1

Bibliothèque municipale de Brossard, 1985-86

Quelques mois plus tard, la bibliothèque s’installe définitivement au deuxième étage du centre commercial Place Brossard. Elle possède alors une superficie d’à peine 621m2. Puis, en 1980, un nouveau local de 1 215 m2 est officiellement ouvert au grand public. Ce cinquième local est le théâtre d’une grande première pancanadienne qui place la Bibliothèque municipale de Brossard à l’avant-garde du développement des bibliothèques publiques de l’époque. Parmi les grandes réalisations de cette bibliothèque, nommons l’implantation d’une audiovidéothèque expérimentale réalisée avec la collaboration de l’Office national du film, de la Société Radio-Canada et du ministère des Communications du Québec à partir du mois de juin 1980. Le projet prévoit alors la mise à la disposition des brossardois de 250 titres sur vidéocassette ainsi que de deux postes de visionnement. Le visionnement se fait alors à la bibliothèque, car un sondage révèle que trop peu de citoyens possèdent un magnétoscope à la maison pour offrir un service de prêt.

Toujours de plus en plus populaire, la bibliothèque bénéficie d’un nouveau local de 2 144 m2 dès 1986. Tranquillement, l’informatique s’implante à la bibliothèque. L’arrivée de Madame Danielle Champagne comme directrice en 1992 y est pour beaucoup. En 1993, un catalogue d’accès public informatisé est disponible, et dès l’année suivante, le prêt s’informatise.

129.460.1Catalogue informatisé – coin des jeunes
1994

339.468.1

Section référence adultes, 1994

En 1996, pour les célébrations du 20ièmme anniversaire de la bibliothèque, quatre postes informatiques sont rendus disponible pour l’accès à Internet, trois postes pour consulter les cédéroms de référence alors à la mode, et est lancée la première page Web de la Bibliothèque. En 1998, la bibliothèque inaugure sa collection de disques compacts et innove encore une fois avec la création du Centre d’affaires.doc, un centre de documentation qui s’adresse plus spécifiquement aux usagers en recherche d’emploi et/ou entrepreneurs. Les nombreux efforts de service de la Bibliothèque municipale de Brossard sont récompensés en 1999 avec deux prix Eurêka décernés par les Bibliothèques publiques du Québec (prix Performance et prix Innovation).

Puis, en 2001, la bibliothèque quitte le deuxième étage de Place Brossard où elle aura passé un peu plus de 25 années pour se relocaliser à son emplacement actuel situé au 7855 avenue San Francisco.

Références :
Desautels, Julie et. al. La bibliothèque municipale de Brossard, 30 ans d’histoire : 1976-2006. Ville de Brossard, 2006, 12 p.
Gouvernement du Québec ministère des Communications. « Projet pilote d’une audiovidéothèque intégrée à la Bibliothèque municipale de Brossard. Une expérience concluante ». Rapport final. Février 1982, 31 p.
Lemieux, Patricia et Danielle Boucher. Bienvenue à … la nouvelle bibliothèque de Brossard. Bibliothèque municipale de Brossard, juin 2001, 19 p.
Gouvernement du Québec, ministère des Communications. « Projet pilote d’une audiovidéothèque intégrée à la Bibliothèque municipale de Brossard ». Deuxième rapport d’évaluation. Février 1981, 4 p.


 S.Nadeau/biblio. Georgette-Lepage